External Page: rpr_logo.png
plfr_rpr.png
Mailchimp RPR Code

Newsletter RPR

* indicates required

Décapage de la rouille et de la peinture par chauffage par induction contrôlé

Zoom: graphik_fr.png

Composants de base RPR

Zoom: maschine_rpr.jpg

Unité principale d’induction (220 kg) = "main induction unit (220kg)"

Tête d’induction (nombreuses tailles disponibles) = "induction unit & head (many sizes available)"

Câble d’extension (max. 100m) = "extension cable (max. 100m)"

Composants de base nécessaires à la préparation de la surface :

Une alimentation sur courant alternatif

Le système RPR breveté, composé

du générateur d’induction RPR avec son panneau de commande

d’un transformateur intermédiaire

de l’unité manuelle d’induction RPR avec sa bobine d’induction (tête d’induction)

de câbles avec refroidissement à l’eau

Une pièce de travail électriquement conductrice = la surface (d’acier) à traiter

Décapage des revêtements avec l’induction RPR

Quand le système est activé, l’alimentation envoie du courant alternatif à travers la bobine de chauffage, générant un champ électromagnétique et induisant des courants de Foucault à l’intérieur de la pièce à traiter, ce qui permet d’obtenir des quantités précisément contrôlées de chaleur propre et localisée sans aucun contact physique entre la tête d’induction et la pièce (aucune usure, aucune fissure). Cette chaleur contrôlée, localisée, provoque un décollement instantané des revêtements et de la rouille (ou de la calamine) en-dessous de la position de la tête d’induction.

La surface chauffée est toujours la même pour un réglage donné, ce qui garantit l’uniformité et l’optimisation de la qualité du traitement de surface. Une fois lancé, le procédé démarre instantanément, la chaleur d’induction dans la pièce à traiter permettant de contrôler le niveau de la température de décollement en quelques millisecondes.

Le chauffage par induction RPR est entrêmement directionnel: une très petite surface de la pièce, limitée à la position de la tête, est chauffée par induction, sans affecter les zones environnantes. L’alimentation est contrôlée automatiquement pour atteindre la plage de température nécessaire à un décollement plus ou moins rapide.

Le système RPR produit de la chaleur (de l’énergie) uniquement aux endroits et aux moments nécessaires. Comme le chauffage par induction ne génère par lui-même ni émissions nocives, ni gaz d’échappement, ni fumées, ni bruit, ni chaleur en excès, il n’a aucun impact négatif sur l’environnement.

Le système RPR n’utilise que 25% de l’énergie consommée par les procédés classiques :

Consommation électriqueSytsème RPRSablage / Eau sous pression
kWh par m² 0,75 3,0
kWh par pied² 0,070,28

Le procédé RPR transforme 90 % de l’énergie consommée en chaleur utile. Ceci représente une bien meilleure efficacité énergétique que les méthodes classiques. Les avantages : une réduction des coûts et un gain de temps. La perte de chaleur pendent les pauses est réduite au minimum, puisque le chauffage n’est ‘actif’ que si le système fonctionne réellement, c’est-à-dire si l’opérateur effectue sa tâche.

Il existe une corrélation entre la fréquence du champ électromagnétique et la pénétration de la chaleur dans la pièce à traiter :

Fréquence plus haute = moins de pénétration

Fréquence plus basse = plus de pénétration

Cette fonction peut être contrôlée grâce le système RPR

Le système RPR peut être préréglé par l’opérateur pour obtenir des performances optimales et reproductibles, en fonction de l’état de la surface à traiter, du matériau à décaper et des autres spécifications applicables.

Décapage de la rouille et de la peinture par chauffage par induction localisé

La tête d’induction générant le champ électromagnétique est déplacée par l’opérateur sur la surface à traiter. Au niveau de la position de la tête, l’acier atteint la plage de température préréglée en quelques millisecondes. Cela provoque un décollement instantané de la peinture, de la rouille, de la calamine, etc.

Comme la chaleur d’induction ne pénètre que de 0,3-0,5 mm à l’intérieur du substrat, la peinture et la rouille sont éliminées sur le côté traité de l’objet, mais le revêtement sur le côté opposé n’est absolument pas endommagé.

La peinture, la rouille, la calamine, etc., se décollent et peuvent être facilement retirées avec un racloir ou un outil similaire. Les résidus d’huile et de graisse sur la surface sont également éliminés grâce au chauffage par induction RPR.

Nous recommandons en général d’utiliser le traitement par induction RPR uniquement sur les objets en acier avec une épaisseur minimale de 5 mm (légèrement moins de 1/4"). Le système RPR a été testé avec succès sur des tôles encore plus minces, de 3 mm (un peu moins de 1/8"). Toutefois, nous conseillons aux opérateurs d’effectuer eux-mêmes des essais sur tous les aciers de moins de 5 mm d’épaisseur avant de lancer des travaux de décapage complet.

Le schéma ci-dessous montre comment le système RPR permet de décoller un revêtement :

Tête d’induction (orange) à une distance de 3 - 5 mm (1/8" - 1/4") de la surface

Décollement (blanc) entre la peinture (bleu) et l’acier (gris)

Chauffage par induction (zone jaune) avec une pénétration d’environ 0,3 - 0,5 mm (1 - 2 mils)

graphik2_fr.png

Contactez-nous:

External Page: 4f_logo_ohne_bild_france.jpg

plastocor-france S.A.S.

Gauthier PERRIN

Rue Hubert Reeves
Ecoparc
Val Euromoselle
57140 Norroy le Veneur
France

mob:+33 6 43 76 32 04
fon: +33 3 87 69 68 99
fax: +33 3 87 79 46 86

Exact! | cmsbox